2 études réalisées auprès de déficients auditifs. L'une auprès des porteurs d'aides auditives, l'autre auprès de non porteurs mais prêts à se rendre dans un centre auditif

Echantillon : 2 échantillons auprès de déficients auditifs : 609 porteurs d’aides auditives + 692 non porteurs mais prêts à se rendre dans un centre auditif interrogés en décembre 2015 et janvier 2016

Etudes Aides auditives

Etude auprès des déficients auditifs porteurs d’aides auditives (avec évolutions 2009-2016)

Actuellement en France, 2,5% des 18-75 ans sont porteurs d’aides auditives. 3 équipés sur 5 ont une déficience auditive sur les 2 oreilles, identifiée comme moyenne à sévère pour la majorité; la quasi-totalité d’entre eux ont équipé les 2 oreilles depuis plus de 5 ans en moyenne. Equipement phare, le contour d’oreille désormais possédé par les ¾, est en progression depuis 2009 au détriment des solutions intra-auriculaires. Pour autant, ces dernières sont plus prisées par les moins de 45 ans et satisfont davantage leurs utilisateurs sur les dimensions de  technologie–sophistication, plaisir–esthétisme ou confort que les contours d’oreille. Au global, on observe une très nette progression des appareillages auditifs en 6 ans qui correspondent mieux aux attentes des équipés. 1 marque performe en tête et équipe environ 1 déficient sur 5.

Les enseignes ou réseaux d’audioprothésistes sont privilégiés par la majorité pour le dernier achat; dans le même temps, les centres indépendants se défendent et offrent des points forts à leurs clients. La facilité d’accès et la recommandation médicale demeurent les principaux motifs de fréquentation d’un centre auditif, et sont complétés cette année par l’aspect budgétaire qui progresse fortement ainsi que les éléments liés à l’offre proposée. 1 enseigne est privilégiée pour l’achat d’appareils auditifs et également la plus fréquentée pour le suivi, la vente d’accessoires et de produits d’entretien. Elle est cependant challengée par un concurrent qui se rapproche de ces performances.

A travers cette étude, vous découvrirez les résultats détaillés des éléments précédents, les éléments clés les plus importants pour satisfaire les clients ainsi qu’un focus spécifique sur le budget accordé aux aides auditives.

Etude auprès auprès de déficients auditifs, non porteurs d’aides auditives, mais prêts à se rendre dans un centre auditif (avec évolutions 2013-2016)

Près d’1 Français sur 5 non porteur d’appareil auditif présente des problèmes d’audition, dont de façon importante pour 5%. Une déficience modérée à importante plus forte auprès des hommes et qui progresse avec l’âge, atteignant près d’1/3 de la population des 60 et 75 ans.

Comme en 2013, la quasi-totalité des non porteurs gênés par leur audition se déclarent prêts à se rendre prochainement chez un ORL ou un centre auditif (91%), dont de façon certaine pour ¼. Une cible potentielle qui demeure importante pour les distributeurs d’aides auditives, mais qui doit être appréhendée de façon différenciée selon plusieurs critères. En effet, par exemple en termes de solutions, le dispositif intra-auriculaire est préféré par les plus âgés, alors que le contour d’oreille séduit davantage les plus jeunes et que le couplage aux lunettes intéresse plus les quinquagénaires. Le budget consacré diffère également d’un déficient à l’autre, et bien qu’il soit en progression de +4% au global cette année, il révèle de fortes disparités selon le type d’acheteur potentiel. Cet aspect financier est également l’une des caractéristiques clé de la fréquentation d’un centre auditif, décisif pour les ¾, couplé à d’autres éléments essentiels pour générer du trafic et qui évoluent cette année.

A travers cette étude, vous découvrirez également les motivations phares des non porteurs les plus influentes dans leur décision de s’équiper et qu’il est important de mettre en avant pour inciter ces prospects à transformer concrètement cet achat. Leurs attentes ont également été explorées pour leur proposer un appareil le plus adapté possible, en levant leurs craintes concernant l’utilisation et la fiabilité et en les rassurant sur la discrétion et la facilité d’usage notamment. De par l’analyse des points de contacts, vous découvrirez également les influenceurs majeurs de l’équipement, avec entre autres un poids croissant pour les indirects. Au global, 1 marque se détache en tête de la notoriété. Cependant, les challengers renforcent leurs positions, et dans le détail les performances sont à nuancer selon le public et les dimensions visées. Un benchmarck des best practices du marché est également présenté pour affiner votre stratégie et cibler les gaps d’optimisation possibles sur le marché.

Pour en savoir plus sur la dernière édition, consultez la page Etude Aides Auditives 3ème édition

ETUDE AUPRÈS DES ÉQUIPÉS

1. PRÉVALENCE DE LA PERTE D'AUDITION ET IDENTIFICATION DES APPAREILS PORTÉS 
1.1. Prévalence de la perte d’audition
1.1.1. Oreilles touchées par les difficultés d’écoute, oreilles équipées et ancienneté du port d’aides auditives
1.1.2. Degré de perte auditive diagnostiqué

1.2. Identification des appareils portés
1.2.1. Type d’appareillage auditif
1.2.2. Type d’appareillage auditif selon la tranche d’âge
1.2.3. Marque de l’appareil

2. PARCOURS D'ACHAT ET BUDGET DES AIDES AUDITIVES, ACCESSOIRES ET PRODUITS D'ENTRETIEN 
2.1. Parcours d’achat
2.2.1. Ancienneté du dernier équipement
2.2.2. 1er achat ou renouvellement et fidélité au centre de correction auditive
2.2.3. Nombre de devis avant achat
2.2.4. Type de centre auditif et enseigne d’achat
2.2.5. Type de centre auditif et enseigne d’achat selon l’âge
2.2.6. Raison(s) de la fréquentation du centre auditif
2.2.7. Renouvellement envisagé d’ici 1 an
2.2.8. Centres fréquentés pour le suivi, l’entretien et les accessoires des aides auditives
2.2.9. Achat et intention d’achat des accessoires ou produits d’entretien
2.2.10. Circuits d’achat des accessoires ou produits d’entretien

2.2. Budget accordé aux aides auditives
2.2.1. Budget moyen accordé aux aides auditives (selon l’âge, le sexe, le type d’appareillage auditif, le type de centres d’audition et les enseignes fréquentées)
2.2.2. Budget moyen envisagé pour un renouvellement des aides auditives

3. PERFORMANCES DES AIDES AUDITIVES ET CENTRES D'AUDIOLOGIE 
3.1. Forces et faiblesses des appareils auditifs
3.1.1. Niveau de satisfaction général concernant l’appareillage auditif
3.1.2. Niveau de satisfaction général selon le type d’appareil auditif porté
3.1.3. Identification des éléments les plus contributeurs à la satisfaction globale des appareils auditifs (matrice satisfaction globale x satisfaction détaillée)
3.1.4. Score de satisfaction concernant les différents types d’appareillage auditif selon les 5 thèmatiques
3.1.5. Niveau + score de satisfaction concernant l’appareillage auditif selon le type
3.1.4.1. Thématique «Performance sonore (en situation)» (8 critères)
3.1.4.2. Thématique «Technologie – Sophistication» (9 critères)
3.1.4.3. Thématique «Plaisir – Esthétisme» (6 critères)
3.1.4.4. Thématique «Praticité – Confort d’utilisation» (6 critères)
3.1.4.5. Thématique «Fiabilité – Sécurité» (5 critères)

3.2. Forces et faiblesses des centres d’audiologie
3.2.1. Niveau de satisfaction général concernant les centres de correction auditive
3.2.2. Niveau de satisfaction général selon les centres de correction auditive fréquentés (8 enseignes + Indépendants)
3.2.3. Identification des éléments les plus contributeurs à la satisfaction globale des centres de correction auditive (matrice Satisfaction globale x Satisfaction détaillée)
3.2.4. Score + niveau de satisfaction concernant les 8 centres de correction auditive + Indépendants selon les 5 thématiques
3.2.4.1. Thématique : «Assortiment» (5 critères)
3.2.4.2. Thématique : «Prix- Promotions» (8 critères)
3.2.4.3. Thématique : «Prestations Audioprothésistes» (9 critères)
3.2.4.4. Thématique : «Garanties - Services complémentaires» (8 critères)
3.2.4.5. Thématique : «Agencement - Concept» (10 critères)

4. ANNEXES :
4.1. Identification des porteurs d’aides auditives
4.2. Enseignes, réseaux ou sites Internet d’achat des accessoires et produits d’entretien

 

ETUDE AUPRÈS DES NON ÉQUIPÉS

1. PRÉVALENCE DE LA PERTE D'AUDITION ET IDENTIFICATION DE LA CIBLE CAPTIVE 
1.1. Prévalence de la perte d’audition
1.1.1. Au global
1.1.2. Selon le sexe
1.1.3. Selon la tranche d’âge
1.1.4. Selon la tranche d’âge chez les hommes
1.1.5. Selon la tranche d’âge chez les femmes

1.2. Les Français touchés vis-à-vis d’un équipement potentiel
1.2.1. Part des français rencontrant des difficultés d’audition, non équipés et «prêts» à se rendre dans un centre auditif
1.2.2. Auto-perception de l’audition
1.2.3. Oreilles touchées par les difficultés d’écoute
1.2.4. Historique des consultations chez un médecin généraliste, un médecin ORL, dans un centre auditif ou chez un audioprothésiste
1.2.5. Degré de perte auditive diagnostiqué
1.2.6. Type d’appareillage auditif éventuellement envisageable
1.2.7. Type d’appareillage auditif éventuellement envisageable selon la tranche d’âge

2. ATTENTES DE LA CIBLE CAPTIVE VIS-A-VIS DES CENTRES D'AUDITION ET DES SOLUTIONS AUDITIVES 
2.1. Attentes de la cible captive vis-à-vis des centres d’audition : Caractéristiques décisives concernant :
2.1.1. Le concept général du centre auditif (11 critères de choix)
2.1.2. Les garanties et les services complémentaires (8 critères de choix)
2.1.3. Les prestations de l’audioprothésiste (9 critères de choix)
2.1.4. L’assortiment (5 critères de choix)
2.1.5. Les prix et les promotions (8 critères de choix)

2.2. Attentes de la cible captive vis-à-vis des solutions auditives : Caractéristiques décisives concernant :
2.2.1. La performance sonore (en situation) (8 critères de choix)
2.2.2. La technologie – la sophistication (9 critères de choix)
2.2.3. Le plaisir et l’esthétisme (6 critères de choix)
2.2.4. La praticité et le confort d’utilisation (6 critèr. de choix)
2.2.5. La fiabilité et la sécurité (5 critères de choix)

3. ATTITUDES DE LA CIBLE CAPTIVE : CONSENTEMENT A PAYER (CAP) ET SENSIBILITÉ AUX OUTILS DE COMMUNICATION 
3.1. Consentement à payer
3.1.1. De l’ensemble des clients potentiels
3.1.2. Selon le sexe
3.1.3 Selon la tranche d’âge
3.1.4. Selon la catégorie socio-professionnelle
3.1.5. Selon les revenus
3.1.6. Selon la région d’habitation (UDA5)
3.1.7. Selon le type de commune habitée
3.1.8. Selon le type d’appareillage auditif éventuellement envisagé
3.1.9. Selon le type de couverture complémentaire santé
3.1.10. Consentement à payer selon le score de perte auditive

3.2. Sensibilité aux points de contacts
3.2.1. Publicités dans les médias traditionnels (14 points de contact)
3.2.2. Supports papier (6 points de contact)
3.2.3. Internet et contacts digitaux (14 points de contact)
3.2.4. Sponsoring et parrainage d’évènements par l’enseigne (5 points de contact)
3.2.5. Communication dans ou à travers le centre auditif (6 points de contact)
3.2.6. Contacts indirects et recommandations de l’enseigne (4 points de contact)

4. Performance des enseignes de centres auditifs
4.1. Notoriété
4.1.1. Notoriété spontanée des enseignes (Top of mind)
4.1.2. Notoriété assistée de 14 enseignes et connaissance de l’offre des indépendants
4.1.3. Notoriété assistée des 11 enseignes selon la tranche d’âge

4.2. Forces et faiblesses des enseignes de centres auditifs
Croisement des 11 enseignes avec les 12 critères liés à la perception

ANNEXES : 
1. Prévalence de la perte d’audition et identification de la cible captive
2. Attentes
3. Attitudes de la cible captive
4. Performance détaillée des enseignes en termes d’image (11 enseignes)
4.1. Performance sur les critères
• « Une enseigne qui a un savoir-faire reconnu en matière d’audition »
• « Une enseigne qui inspire confiance »
• « Une enseigne dont je partage la philosophie et les valeurs »
• « Une enseigne qui sait communiquer auprès du grand public »
• « Une enseigne qui propose des produits de qualité »
• « Une enseigne qui mène une politique de prix attractifs »
• « Une enseigne qui propose de nombreuses garanties et services »
• « Une enseigne qui travaille en partenariat avec de grandes marques d’aides auditives »
• « Une enseigne qui propose des tarifs privilégiés et des services préférentiels négociés avec les organismes de complémentaire santé »
• « Une enseigne avec des emplacements de qualité et faciles d’accès »
• « Une enseigne bien implantée sur l’ensemble du territoire français assurant un suivi en cas de déménagement, en vacances ou en déplacement »
• « Une enseigne avec des centres qui donnent envie d’entrer (façades, vitrines, architecture, agencement, design, publicités, …) »

4.2. Forces et faiblesses des enseignes
• ALAIN AFFLELOU ACOUSTICIEN
• AMPLIFON
• ATOL AUDITION
• AUDIKA
• AUDIO 2000
• AUDITION CONSEIL
• AUDITION MUTUALISTE
• ENTENDRE
• KRYS AUDITION
• Espace audition d’OPTICAL CENTER
• Espace audition de GRAND OPTICAL

 
Informations sur l'étude
Publiée en Février 2016
Pages : 82 + 99 pages
Tarifs : 4.900 euros HT pour une étude. 6.860 euros HT pour les 2 études
Format : Power Point
2ème édition


Contact
N'hésitez pas à nous contacter pour un document de présentation complet de l'étude, le questionnaire ou pour toute autre information :
Mail : contact@arcane-research.com
Tél : 02.41.33.12.49