Actualités

2208, 2017
 

Le Slow Food, un mouvement légitime pour les Français mais qui souffre d’un déficit de notoriété


Sans le savoir, une grande partie de la population pratique le Slow Food. Ce mouvement compte une part d’adeptes importante avec 3 Français sur 10 convaincus et engagés. Les profils les plus sensibles sont les femmes, les CSP+ et surtout les consommateurs de poissons. L’étude parue en août 2017 évoque en profondeur les enjeux, les ressorts et le potentiel de ce marché. Pour en savoir plus, cliquez sur Etude Le Slow Food 2017.