Actualités

809, 2017
 

Les jambes lourdes : Une automédication minoritaire mais une naturalité clé auprès des acheteuses


Si une femme sur 4 est concernée, la moitié des souffrantes recourt à un traitement. Le marché est majoritairement drivé par les conseils / prescriptions des professionnels de santé; en automédication, la naturalité est clef et impacte positivement l’image des laboratoires. Pour plus de précisions sur l’étude, cliquez sur Etude Jambes lourdes 2017