Alimentaire

Etude La digitalisation des courses alimentaires 2021

Etude Organismes de crédit à la consommation 2021février 26, 2021
Etude Le Goûter des enfants 2021mars 10, 2021

État du marché, comportements et aspirations des Français (Click & Collect – Phygital – L.A.D – Applications (Hors Restauration Hors Domicile)

Tout afficher

Etude La Digitalisation des courses alimentairesLa crise sanitaire en cours et ses contraintes (distanciation, confinement, tensions sur les chaines d’approvisionnement) constitue un puissant accélérateur d’un mouvement sociétal porté par de nombreuses innovations technologiques : la digitalisation des courses alimentaires. L’entrée de dispositifs numériques dans l’alimentation amène à repenser aujourd’hui l’ensemble du parcours d’achat, la façon de consommer et de sélectionner des produits mais aussi le marché lui-même (entre les acteurs traditionnels de la distribution physique, les pure-players du e-commerce et les acteurs de l’agro-alimentaire). A l’instar des marchés foodservice (non étudiés ici), la consommation alimentaire à domicile ne reposera plus à l’avenir sur le seul modèle « brick and mortar » (ouvrant des brèches pour de nouveaux acteurs ou des marques intéressées par un modèle de distribution et/ou de communication plus direct) de même que les points de vente pourront trouver dans le digital de nouveaux relais de fidélisation et de croissance.

Quatre tendances structurent ce mouvement de digitalisation des courses alimentaires :

  • Le click & collect ou la nécessaire complémentarité du cross-canal.
  • Le phygital ou l’importance du potentiel des supports digitaux pour (continuer à) attirer des clients dans les enseignes alimentaires physiques.
  • La livraison à domicile (L.A.D) ou l’accélération d’un parcours client alimentaire sans point de vente (e-retail) voire sans enseigne (Direct to Consumer).
  • Les applications ou web-apps ou l’importance des nouvelles pratiques de consommation alimentaire connectées.

Cette étude vise à explorer ces quatre dimensions. Pour chacune d’entre elles, elle recueillera auprès d’un large échantillon d’acheteurs français (5 000 répondants) les usages, les habitudes de consommation, les motivations et les freins, l’intérêt pour les offres existantes ou en devenir, leurs attentes (offres, services, …) et leurs perceptions des différents acteurs du marché les plus à même d’incarner ce mouvement de digitalisation.

Une étude à destination de l’ensemble des acteurs de la filière :

  • Enseignes de la distribution alimentaire, E-retailers
  • Pure players du e-commerce alimentaire, DNVB (digitally natives vertical brands)
  • Acteurs de l’agro-industrie (producteurs, coopératives, marques, labels) en réflexion pour pivoter vers un modèle Direct to Consumer
  • Autres acteurs généralistes du e-commerce : plateformes, marketplaces
  • Acteurs de la logistique et de la livraison ; Grossistes
  • Équipementiers et fournisseurs de solutions digitales (terminaux, blockchain, apps,…)
  • Acteurs de la numérisation du commerce alimentaire de proximité (prestataires, territoires, réseaux et syndicats professionnels,…)
  • Acteurs des marchés Foodservice / RHD qui s’intéressent à la digitalisation des courses alimentaires et aux opportunités adjacentes qu’elles offrent.

4005 responsables ou co-responsables achats alimentaires du foyer interrogés par Internet entre le 4 et le 19 février 2021

Synthèse + Infographie

1. Le Click & Collect (C&C) alimentaire : pratiques et axes de développement
1.1. Le click & collect alimentaire : usages, motivations et freins
1.2. Pratiques du C&C alimentaire et facteurs clés de succès
1.3. Attentes et satisfaction du C&C alimentaire

2. La Livraison à domicile (L.A.D) des courses alimentaires : pratiques et axes de développement
2.1. La livraison à domicile : usages, motivations et freins
2.2. Pratiques de la livraison à domicile alimentaire et facteurs clés de succès
2.3. Attentes et satisfaction de la livraison à domicile alimentaire

3. Les applications food et les nouvelles pratiques de consommation alimentaire connectées
3.1. Recours et usage des applications digitales dans les nouvelles pratiques de consommation
3.2. Satisfaction et perception des différents usages des applications alimentaires

4. «Phygital» alimentaire : quelles synergies entre l’univers physique et l’univers virtuel des enseignes alimentaires ?
4.1. Usage, motivations et freins au recours du «Phygital alimentaire»
4.2. Intérêt des utilisateurs et intentionnistes concernant les aides digitales et leurs apports

Annexes

Rechercher

Informations sur l’étude

Publiée en Mars 2021
Pages : 100
Evolution : Sans objet
Tarifs : 4900 euros HT
Format : Power Point
Edition : 1ère édition

Etude La digitalisation des courses alimentaires 2021

    Oui, j'accepte que les données personnelles collectées soient conservées pendant 2 ans dans le cadre de la mise en relation avec l'entreprise pour accéder aux prestations qu'elle fournit