Santé & Pharmacie

Etude Maux de gorge Pharmaciens 2ème édition

Etude Produits anti-verrues OTCseptembre 24, 2020
Etude Lecteurs de glycémieseptembre 24, 2020

Quelle stratégie de communication déployer auprès des pharmaciens pour leur donner envie de mettre en avant et de conseiller votre marque ?

Tout afficher

Cette nouvelle édition de l’étude Maux de gorge met à jour les résultats de 2011

Après 2011 (voir ici l’édition 2011), l’édition 2014 de l’étude auprès des pharmaciens sur la catégorie des traitements des maux de gorge vise à mettre à jour les éléments de «désirabilité» de votre marque. Dans un contexte d’offre toujours aussi large et diversifiée, le conseil officinal et le fait d’être impactant et différenciant auprès d’eux gardent donc toujours leur importance. De la même façon qu’il y a 3 ans, l’étude a donc identifié précisément pour chacune des 24 marques analysées les composants du mix-marketing (offre, communication) qui génèrent le plus de désir de partenariat avec les responsables d’officine français.

1 Élaborer la « copy stratégie » de votre « communication pharmaciens »

Grâce à cette étude Maux de gorge Pharmaciens, vous serez en mesure :
• De construire, de conforter ou d’optimiser vos «argumentaires pharmaciens».
• De cibler les «claims» et les messages les plus impactants pour votre marque.
• D’allouer efficacement vos ressources promotionnelles à destination des responsables d’officine.
• De faire le tri entre les actions communication efficaces pour votre marque et celles qui le sont moins.

2 Fournir une vision stratégique du marché et des opportunités d’innovation

Au-delà des résultats de votre marque, vous pourrez :
• Savoir ce qui rend attractives les marques concurrentes aux yeux des pharmaciens et repérer les points de convergence et de divergence avec la vôtre.
• Détecter les «gaps» du marché, les composants du mix influents mais peu préemptés par la concurrence sur lesquels bâtir une communication différenciante et impactante à destination des pharmaciens.

L’étude Maux de gorge Pharmaciens fait partie des études réalisées auprès de pharmaciens grâce à notre panel Pharma Scope. Parmi les autres études Pharmacie, vous pouvez consulter aussi l’étude Incontinence, mais aussi Laits infantiles ou Compression par exemple.

Un échantillon de 208 responsables de pharmacie, issu du panel Pharma Scope (propriété ARCANE Research), représentatif du tissu officinal français en matière d’effectifs salariés, de chiffre d’affaires, de localisation et d’appartenance à une enseigne (ou non) a été interrogé par Internet entre le 14 novembre et le 10 décembre 2014.

SYNTHÈSE

1. LES FORMES GALÉNIQUES ET LE CONSEIL

1.1. Formes galéniques habituellement préconisées pour le mal de gorge

>1.2. Motifs de préconisation de la forme galénique en première intention

1.3. Motifs de préconisation de la forme galénique en première intention selon la forme galénique préconisée en 1ère intention

1.4. Conseil associé d’une deuxième forme galénique et formes galéniques associées

1.5. Formes galéniques associées selon la forme galénique préconisée en 1ère intention

1.6. Motifs d’association des formes galéniques

1.7. Motifs d’association des formes galéniques selon la forme galénique préconisée en 1ère intention

1.8. Complément au traitement contre le mal de gorge

1.9. Quantification des ventes liées aux conseils du pharmacien -avec évolutions 2011-2014-

1.10. Réalisation de tests de diagnostics rapides (TDR)

2. LES MARQUES LES PLUS CONSEILLÉES ET LES MIEUX MISES EN AVANT PAR LES RESPONSABLES D’OFFICINE

2.1. Les marques les mieux implantées ou les plus visibles derrière ou devant le comptoir des officines -avec évolutions 2011-2014-
2.1.1. Marques actuellement référencées dans la pharmacie
2.1.2. Localisation des médicaments contre le mal de gorge référencés
2.1.3. Les marques les plus visibles ou les mieux implantées derrière le comptoir
2.1.4. Les marques les plus visibles ou les mieux implantées devant le comptoir

2.2. Les marques les plus mises en avant par les responsables d’officine
2.2.1. Réalisation de MEA (mises en avant) et préférences
2.2.2. Marques les plus mises en avant

2.3. Les marques les plus conseillées par les pharmaciens en automédication (par type de symptômes)
2.3.1. Dans le cadre d’un mal de gorge peu intense
2.3.2. Dans le cadre d’un mal de gorge intense
2.3.3. Dans le cadre d’une inflammation de la gorge
2.3.4. Dans le cadre d’une extinction de voix
2.3.5. Dans le cadre de difficultés à avaler
2.3.6. Dans le cadre d’un mal de gorge avec fièvre

3. INFLUENCE DES COMPOSANTS DU MIX-MARKETING

3.1. Les composants du mix les plus influents aux yeux des responsables d’officine

3.2. Les composants du mix les moins influents aux yeux des responsables d’officine

4. BEST-PRACTICES DU MARCHÉ

Les marques les plus associées par les responsables d’officine à :
• «Un prix d’achat permettant de proposer des prix publics attractifs»
• «Un niveau de marge que je peux atteindre avec le médicament»
• «Un niveau de remise sur le volume des produits commandés auprès du laboratoire»
• «Un bon rapport prix de vente / quantité (de pastilles, comprimés, gommes, etc.)»
• «Un niveau de stock conséquent de produit»
• «Un mode d’action rapide»
• «Un mode d’action durable»
• «Une action localisée»
• «Une action antiseptique»
• «Une action anti-inflammatoire»
• «Un mode d’action qui associe plusieurs actifs»
• «Une posologie simple (peu de prises)»
• «Une forme galénique facile à utiliser»
• «Une formule à base de plantes, d’ingrédients naturels»
• «Un médicament efficace»
• «Un médicament sûr, sans effet indésirable»
• «La possibilité de proposer du «sans sucre» (sur des pastilles, comprimés, pâtes)»
• «La possibilité de proposer différentes formes galéniques : pastilles, comprimés, pâtes, spray, sirop, etc.»
• «La possibilité de proposer une variété de goûts selon les préférences de chacun»
• «La possibilité de proposer un médicament pour toute la famille (sans limite d’âge)»
• «La possibilité de proposer une forme pédiatrique»
• «Les offres spéciales destinées au consommateur (exemple : 2 boîtes achetées = 1 offerte)»
• «La notoriété de la marque auprès du grand public»
• «L’attractivité des outils d’auto-formation sur la pathologie, le médicament et les conseils associés (fiches-conseil, e-learning, etc.)»
• «La parution d’articles sur le médicament, les publicités dans la presse pharmaceutique (presse papier ou Internet)»
• «L’accompagnement sur le merchandising, la communication des laboratoires en pharmacie (présentoirs, brochures, dépliants, affiches)»
• «Le packaging attractif pour le client (visibilité, lisibilité du graphisme, agrément, indications et spécificités du produit, mention du principe actif, etc.)»
• «Les challenges, incentives, récompenses à destination des pharmaciens»

5. BEST-PRACTICES PAR MARQUE

Les composants du mix-marketing les plus associés à la marque X par les responsables d’officine :
• ACTIVOX
• ANGIPAX
• ANGISPRAY
• COLLUDOL
• DRILL
• ELUDRIL
• HEXALYSE
• HEXASPRAY
• HOMEOGENE 9
• HUMEX Mal de Gorge
• LOCABIOTAL
• LYSOPAINE AMBROXOL
• LYSOPAINE ORL
• MAXILASE
• OROPOLIS
• SOLUTRICINE
• STREFEN
• STREPSILS
• STREPSILS LIDOCAINE
• THIOVALONE
• VALDA
• VOXLYSOPAINE

6. CAPITAL D’ATTRACTIVITÉ DES COMPOSANTS DU MIX ( APPROCHE PAR MARQUE)

6.1. Attractivité globale des marques et facteurs clés de succès

6.2. Capital d’attractivité moyen des composants du mix (ensemble des marques)

6.3. Capital d’attractivité des composants du mix des marques
• ANGIPAX
• ANGISPRAY
• COLLUDOL
• DRILL
• ELUDRIL
• HEXALYSE
• HEXASPRAY
• HOMEOGENE 9
• HUMEX Mal de Gorge
• LOCABIOTAL
• LYSOPAINE AMBROXOL
• LYSOPAINE ORL
• MAXILASE
• OROPOLIS
• SOLUTRICINE
• STREFEN
• STREPSILS
• STREPSILS LIDOCAINE
• THIOVALONE
• VALDA
• VOXLYSOPAINE

7. FORCES ET FAIBLESSES DES MARQUES (MAPPINGS MUSTS & OPPORTUNITÉS DE DIFFÉRENCIATION & NICHES & BASIQUES )

7.1. Total marché

7.2. Les best-practices : total marché et 22 marques

7.3. Forces/Faiblesses du « mix-marketing » des marques
7.3.1. ACTIVOX
7.3.2. ANGIPAX
7.3.3. ANGISPRAY
7.3.4. COLLUDOL
7.3.5. DRILL
7.3.6. ELUDRIL
7.3.7. HEXALYSE
7.3.8. HEXASPRAY
7.3.9. HOMEOGENE 9
7.3.10. HUMEX
7.3.11. LOCABIOTAL
7.3.12. LYSOPAINE AMBROXOL
7.3.13. LYSOPAINE ORL
7.3.14. MAXILASE
7.3.15. OROPOLIS
7.3.16. SOLUTRICINE
7.3.17. STREFEN
7.3.18. STREPSILS
7.3.19. STREPSILS LIDOCAINE
7.3.20. THIOVALONE
7.3.21. VALDA
7.3.22. VOXLYSOPAINE

Rechercher

Informations sur l’étude

Publiée en Décembre 2014
Pages : 144
Tarifs : 4.100 euros HT
Format : Power Point
Edition : 2ème édition

Etude Maux de gorge Pharmaciens 2ème édition

Oui, j'accepte que les données personnelles collectées soient conservées pendant 2 ans dans le cadre de la mise en relation avec l'entreprise pour accéder aux prestations qu'elle fournit