Santé & Pharmacie

Étude Pansements techniques 2022

Étude Hyperthophie bénigne de la prostate (HBP) 202229 juin 2022
Étude Le classement 2022 des missions et services en pharmacie3 octobre 2022

Comment optimiser les délivrances en engageant des actions concrètes auprès des pharmaciens et des prescripteurs ?

Tout afficher

Pansements techniques et dispositifs médicaux associésL’étude Pansements techniques et dispositifs médicaux associés est une première édition.

Avec un CA en constante progression de près d’un milliard d’euros, les pansements techniques et les dispositifs médicaux (DM) associés (compresses, sets, maintien, etc.) sont les éléments majeurs de la prise en charge de la plaie. Du fait de la multiplicité des indications thérapeutiques, ils sont largement prescrits et utilisés par les professionnels de santé en milieux hospitalier et libéral.

En France, l’achat et la dispensation relèvent des missions confiées aux pharmaciens. L’équipe officinale délivrent dès lors ces dispositifs toujours plus techniques en nom de marque ou en ligne générique selon le libellé de la prescription.

En vie réelle, pour le pharmacien, la gestion et la dispensation de ces produits généralement remboursables se révèlent parfois compliquées : difficultés d’approvisionnement, de stockage, d’interprétation de l’ordonnance (marque, taille, protocole, durée), de connaissance des produits, de multiplicité des prescripteurs, d’absence d’outil d’aide à la dispensation, etc. Tous ces facteurs conduisent dans un certain nombre de cas à une délivrance erronée ou insuffisante au regard des besoins du patient.

Par ailleurs, afin d’assurer la continuité des soins durant la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19, une dérogation a été introduite par l’arrêté du 23 mars 2020 permettant de substituer les dispositifs médicaux en cas de rupture avérée de l’un d’eux. Bien que cet encadrement particulier ait pris fin le 11 juillet 2020, cette mesure a-t-elle toujours un impact sur les modalités de délivrance en officine ?

Plus largement, l’étude Pansements techniques et dispositifs médicaux associés vise à fournir au Laboratoire l’ensemble des éléments du secteur lui permettant d’engager des actions concrètes :

  • auprès des pharmaciens pour optimiser ses ventes par l’adéquation de sa gamme aux besoins et aux réalités du terrain,
  • et des prescripteurs (médecins hospitaliers, médecins spécialistes et généralistes de ville, infirmiers, kinésithérapeutes et podologues) en vue d’améliorer la conformité des prescriptions.

 

Objectifs généraux de l’étude :

  • Décrire les typologies des pharmacies et des pharmaciens délivrant ces dispositifs pour relier les données de l’étude aux spécificités du territoire
  • Analyser les habitudes de délivrance des pansements techniques pour rappeler les bonnes pratiques de dispensation
  • Synthétiser les besoins et les attentes des pharmaciens en matière de choix de la gamme de référence en ligne générique, de formation, de services associés pour mieux y répondre
  • Connaitre les prescripteurs et recenser leurs habitudes de prescription pour améliorer la prise en charge des patients et optimiser les sorties produits
  • Recenser les non-conformités des prescriptions pour agir auprès des prescripteurs et améliorer la qualité de la dispensation
  • Mesurer la perception par les pharmaciens des laboratoires de DM pour perfectionner l’image de marque

Pansements techniques et dispositifs médicaux associésL’étude Pansements techniques et dispositifs médicaux associés est une première édition.

Avec un CA en constante progression de près d’un milliard d’euros, les pansements techniques et les dispositifs médicaux (DM) associés (compresses, sets, maintien, etc.) sont les éléments majeurs de la prise en charge de la plaie. Du fait de la multiplicité des indications thérapeutiques, ils sont largement prescrits et utilisés par les professionnels de santé en milieux hospitalier et libéral.

En France, l’achat et la dispensation relèvent des missions confiées aux pharmaciens. L’équipe officinale délivrent dès lors ces dispositifs toujours plus techniques en nom de marque ou en ligne générique selon le libellé de la prescription.

En vie réelle, pour le pharmacien, la gestion et la dispensation de ces produits généralement remboursables se révèlent parfois compliquées : difficultés d’approvisionnement, de stockage, d’interprétation de l’ordonnance (marque, taille, protocole, durée), de connaissance des produits, de multiplicité des prescripteurs, d’absence d’outil d’aide à la dispensation, etc. Tous ces facteurs conduisent dans un certain nombre de cas à une délivrance erronée ou insuffisante au regard des besoins du patient.

Par ailleurs, afin d’assurer la continuité des soins durant la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19, une dérogation a été introduite par l’arrêté du 23 mars 2020 permettant de substituer les dispositifs médicaux en cas de rupture avérée de l’un d’eux. Bien que cet encadrement particulier ait pris fin le 11 juillet 2020, cette mesure a-t-elle toujours un impact sur les modalités de délivrance en officine ?

Plus largement, l’étude Pansements techniques et dispositifs médicaux associés vise à fournir au Laboratoire l’ensemble des éléments du secteur lui permettant d’engager des actions concrètes :

  • auprès des pharmaciens pour optimiser ses ventes par l’adéquation de sa gamme aux besoins et aux réalités du terrain,
  • et des prescripteurs (médecins hospitaliers, médecins spécialistes et généralistes de ville, infirmiers, kinésithérapeutes et podologues) en vue d’améliorer la conformité des prescriptions.

 

Objectifs généraux de l’étude :

  • Décrire les typologies des pharmacies et des pharmaciens délivrant ces dispositifs pour relier les données de l’étude aux spécificités du territoire
  • Analyser les habitudes de délivrance des pansements techniques pour rappeler les bonnes pratiques de dispensation
  • Synthétiser les besoins et les attentes des pharmaciens en matière de choix de la gamme de référence en ligne générique, de formation, de services associés pour mieux y répondre
  • Connaitre les prescripteurs et recenser leurs habitudes de prescription pour améliorer la prise en charge des patients et optimiser les sorties produits
  • Recenser les non-conformités des prescriptions pour agir auprès des prescripteurs et améliorer la qualité de la dispensation
  • Mesurer la perception par les pharmaciens des laboratoires de DM pour perfectionner l’image de marque

201 responsables de pharmacies interrogés entre le 20 juin et le 11 juillet 2022

Synthèse illustrée

1. Référencement et délivrance des pansements techniques
1.1. Référencement et stockage des pansements techniques
1.2. Prescription des pansements techniques
1.3. Niveau de connaissance et substitution des marques

2. Attentes des pharmaciens et image des laboratoires
2.1. Attentes des pharmaciens
2.2. Image des laboratoires

Annexes

Rechercher

Informations sur l’étude

Publiée en Juillet 2022
Pages : 63
Evolution : Sans objet
Tarifs : 6100 euros HT
Format : Power Point
Edition : 1ère édition

Étude Pansements techniques 2022

    Oui, j'accepte que les données personnelles collectées soient conservées pendant 2 ans dans le cadre de la mise en relation avec l'entreprise pour accéder aux prestations qu'elle fournit