Etude Complémentaires Santé 2021

L’étude Complémentaires Santé 2021 (issue du regroupement de nos précédentes éditions sur la «Couverture Santé»* et des «Complémentaires Santé»**) sera disponible très prochainement au cours du mois de juin 2021.

Complémentaire santé

En 2019, plus de 9 assurés santé via un contrat individuel sur 10 se déclaraient satisfaits de leur couverture complémentaire, dont enchantés (très satisfaits) pour ¼ d’entre eux.

Malgré cette satisfaction, 15% des assurés en contrat individuels avaient switché d’organisme au cours des 24 derniers mois.

Auprès des non-switchers, 1 sur 4 envisageait également d’en changer à l’avenir.

Près d’1/4 des futurs retraités d’ici 2 ans (entre 2019 et 2021 donc) affirmaient également leurs intentions de modifier leur complémentaire santé à l’issue de leur période d’activité.

Les tarifs trop élevés pratiqués dans un organisme et le souhait d’un meilleur rapport garanties/prix incitaient le plus les switchers (effectifs ou intentionnistes) à se tourner vers la concurrence, attendant des cotisations abordables, remboursements rapides et meilleur niveau de prise en charge.

L’adaptation évolutive du contrat aux besoins de l’assuré était également déclarée comme décisive pour faire une sélection parmi les offres du marché.

Parmi les points de contact les plus influents auprès de tous dans le processus de switch (effectif ou envisagé), la recommandation des proches et notamment la famille et les amis étaient considérée comme avoir le plus d’impact, suivie du digital avec les comparateurs en ligne et les sites des organismes.

A noter qu’auprès des (futurs) retraités, c’étaient les conseils des professionnels de santé qui avaient le plus d’impact.

Toujours en 2019, les solutions pour permettre aux organismes de retenir leurs clients switchers (effectifs ou intentionnistes) reposaient sur une meilleure récompense de la fidélité par l’attribution de bonus ou avantages, la personnalisation évolutive des contrats adaptés aux besoins des assurés ainsi que des prix bas.

Dans un contexte de l’entrée en vigueur au 1er décembre 2020 de la possibilité de résilier à tout moment au-delà de la 1ère année son contrat santé, cette édition 2021 apportera donc une vision actualisée de l’ensemble de ces aspects tout en apportant une vision plus globale sur la répartition des contrats collectifs et individuels.

Dans notre actualité de juin prochain, vous pourrez accéder à la présentation complète de l’édition 2021.

*parue en mai 2015, puis mai 2016 puis mai 2018.

**parue en avril 2019.