Santé & Pharmacie

Etude Affections buccales (avec et sans ordonnance)

Etude Contraceptionseptembre 24, 2020
Etude Produits pour peaux sensibles en pharmacie 2ème éditionseptembre 24, 2020

Comportements et attentes des patients et consommateurs

Tout afficher

Trois quarts des français ont souffert de maux de bouche au cours des 12 derniers mois. Au global, une grande partie identifie de leur propre chef leur affection buccale mais pour certaines pathologies, c’est la consultation d’un professionnel de santé qui en est à l’origine.

Par leur prescription ou leur conseil, ces professionnels de santé ont par ailleurs une influence notable sur le choix du produit. A noter également, une part d’achat en automédication conséquente qui devance sur quelques affections buccales la recommandation par les professionnels de santé. A préciser enfin, l’attente de conseils en officine qui présente de notables disparités selon la pathologie.

Afin d’explorer ces aspects, l’étude Affections buccales 2014 vise à répondre à de nombreuses questions telles que :

  • Quel est le taux de prévalence de chaque pathologie auprès des Français ?
  • Quel est le profil des souffrants ?
  • Quelles sont les attentes des patients concernant les conseils des pharmaciens ?
  • Quelles sont les dimensions les plus importantes à prendre en compte concernant les produits pour traiter leurs affections buccales ?
  • Quelles priorités et quels must have pour les satisfaire au mieux ?
  • En termes de communication, quelles sont les habitudes media des souffrants de maux de bouche ?
  • Cette étude se propose également de vous fournir un descriptif détaillé sur les dernières pathologies : Aphtes, Gingivite & saignement des gencives, Halitose et Plaies buccales vécues par les souffrants, ainsi qu’un focus détaillé sur le dernier produit acheté pour les traiter : marque achetée, lieu et parcours d’achat, format, facteurs d’influence, satisfaction, intentions de ré-achat et de recommandation

    6.090 français interrogés par Internet entre le 23 et le 30 janvier 2014. Parmi eux, 4.682 déclarent souffrir de maux de bouche dont 1.828 souffrent d’aphtes – 2.374 souffrent de gingivite ou de saignement des gencives – 1.194 souffrent de mauvaise haleine halitose – 1.415 souffrent de plaies buccales (blessure de la muqueuse buccale ou séquelles post-chirurgicales ou lésions liées au port d’appareil d’orthodontie ou de prothèses amovibles) – 121 parents d’enfants ayant des lésions liées au port d’appareils d’orthodontie.

    Rechercher

    Informations sur l’étude

    Publiée en Avril 2014
    Pages : 164
    Tarifs : 4.900 euros HT

    Etude Affections buccales (avec et sans ordonnance)

    Oui, j'accepte que les données personnelles collectées soient conservées pendant 2 ans dans le cadre de la mise en relation avec l'entreprise pour accéder aux prestations qu'elle fournit