En statistiques, attention à l’intuition !

Pourquoi les traders gagnent dix fois plus que les ingénieurs ?4 janvier 2021
Infographie Assurance Habitation5 janvier 2021
Tout afficher

Le paradoxe des anniversaires

Les statistiques peuvent parfois paraitre trompeuses, mais attention aux observations hâtives ! Nous allons découvrir cela avec le paradoxe suivant :

Combien faut-il réunir de lecteurs choisis au hasard d’une newsletter pour que deux au moins aient le même anniversaire ?

Réponse : avec 50 personnes, on atteint une probabilité de 97%.

Avec 23 lecteurs, on a déjà une chance sur deux d’y parvenir.

Ce résultat va contre l’intuition : c’est le paradoxe des anniversaires.

Démonstration :

Calculons la probabilité P(n) pour que dans un groupe de n personnes, toutes aient une date d’anniversaire différente.

Si n=2, on a P(2) = 1 -1/365

Si n=3, on a P(3) = (1-1/356) (1-2/365)

Plus généralement : P(n) = (1-1/356) (1-2/365)….[1-(n-1)/365]

Quand n=23, on a P(23) = 0,49 : la probabilité pour que deux personnes aient le même anniversaire est alors de 51%.

Quand n=50, on a P(50) = 0,03 : la probabilité pour que deux personnes aient le même anniversaire est alors de 97%.

Mais pour une probabilité à 100%, il faut 367 personnes (compte tenu des années bissextiles). L’intuition peut parfois aider, mais n’oubliez pas qu’avec les statistiques, il est préférable de la laisser de côté !

Merci à www.oomark.com

    Oui, j'accepte que les données personnelles collectées soient conservées pendant 2 ans dans le cadre de la mise en relation avec l'entreprise pour accéder aux prestations qu'elle fournit