Santé & Pharmacie

Étude Pharmaciens Rayon Incontinence 2018

Étude Maux de Gorge Pharmaciens 201727 septembre 2020
Étude Les Millennials et la Beauté en 201827 septembre 2020

Quels axes d’innovation prioriser auprès des pharmaciens en 2018 - 2020 ?

Tout afficher

Incontinence2017ok2-300x225Après 2012 et 2015, la 3ème édition de l’étude Pharmaciens Rayon Incontinence explore les axes d’innovation à mettre en oeuvre sur ce rayon.

Au delà des éléments clefs de marché du rayon (localisation, exposition,…), cette nouvelle édition met à jour les axes d’innovation sur lesquels les responsables de pharmacie sont les plus en attente en matière commerciale, de communication, d’aides à la vente et de produits.

L’approche duale «réponse aux attentes par les fabricants» vs «non réponse aux attentes par les fabricants» offre ainsi une feuille de route des plus claires pour mettre en place ses plans d’actions pour les 3 années à venir.

Dans l’étude Pharmaciens Rayon Incontinence, 42 critères, répartis en 4 thématiques, ont été évalués.

En 2018, le rayon incontinence en pharmacie est en croissance depuis 3 ans. Il est drivé par la demande des consommateurs et encouragé par l’optimisation de la gamme de produits des fabricants. Les domaines où les attentes des pharmaciens sont les moins satisfaites ont trait aux aides à la vente et à la communication des marques.

Plus de 8 pharmacies sur 10 disposent désormais d’un rayon incontinence, une part en hausse en 3 ans. Les produits pour incontinence légère demeurent les plus référencés, suivis des changes complets, protections anatomiques et alèses plus présents qu’en 2014 tout comme les produits complémentaires régulièrement proposés en vente associée par les pharmaciens. Le potentiel de croissance du rayon est également conséquent puisque près de 3 pharmacies ne disposant pas encore de cette offre sur 4 envisagent de s’en équiper à l’avenir, et de façon certaine pour ¼ (en hausse vs 2014).

 

Après 2012 et 2015, la 3ème édition de l’étude Pharmaciens Rayon Incontinence explore les axes d’innovation à mettre en oeuvre sur ce rayon.

Au delà des éléments clefs de marché du rayon (localisation, exposition,…), cette nouvelle édition met à jour les axes d’innovation sur lesquels les responsables de pharmacie sont les plus en attente en matière commerciale, de communication, d’aides à la vente et de produits.

L’approche duale «réponse aux attentes par les fabricants» vs «non réponse aux attentes par les fabricants» offre ainsi une feuille de route des plus claires pour mettre en place ses plans d’actions pour les 3 années à venir.

Dans l’étude Pharmaciens Rayon Incontinence, 42 critères, répartis en 4 thématiques, ont été évalués.

En 2018, le rayon incontinence en pharmacie est en croissance depuis 3 ans. Il est drivé par la demande des consommateurs et encouragé par l’optimisation de la gamme de produits des fabricants. Les domaines où les attentes des pharmaciens sont les moins satisfaites ont trait aux aides à la vente et à la communication des marques.

Plus de 8 pharmacies sur 10 disposent désormais d’un rayon incontinence, une part en hausse en 3 ans. Les produits pour incontinence légère demeurent les plus référencés, suivis des changes complets, protections anatomiques et alèses plus présents qu’en 2014 tout comme les produits complémentaires régulièrement proposés en vente associée par les pharmaciens. Le potentiel de croissance du rayon est également conséquent puisque près de 3 pharmacies ne disposant pas encore de cette offre sur 4 envisagent de s’en équiper à l’avenir, et de façon certaine pour ¼ (en hausse vs 2014).

153 responsables de pharmacies disposant d’un rayon incontinence, représentatives du tissu officinal français en matière d’effectifs salariés, de chiffre d’affaires, de localisation et d’appartenance à une enseigne (ou non) interrogés par Internet entre le 18 décembre 2017 et le 8 janvier 2018.

1. Les chiffres clés du rayon incontinence en pharmacie

1.1. Part des pharmacies disposant d’un espace incontinence
1.2. Les raisons qui poussent les pharmacies à ne pas disposer d’un espace incontinence
1.3. Potentiel d’aménagement de nouveaux espaces incontinence à l’avenir
1.4. Localisation des produits incontinence dans les pharmacies
1.5. Taux de référencement des différents types de produits pour incontinence
1.6. Vente associée de produits pour incontinence complémentaires
1.7. Nombres de références de produits pour incontinence dont doit disposer une officine
1.8. Fréquence des commandes de produits pour incontinence auprès des fournisseurs
1.9. Gestion des stocks de produits incontinence
1.10. Notoriété des marques de produits incontinence (sur l’ensemble des responsables de pharmacie, disposant ou non d’un espace incontinence)
1.11. Taux de référencement des différentes marques de produits incontinence
1.12. Fabricant avec lequel les pharmacies disent travailler « principalement »
1.13. Motifs de recommandation d’une marque à un client
1.14. Motifs de référencement d’une nouvelle marque de produits pour incontinence
1.15. Eléments influents pour commander directement chez le fabricant
1.16. Moyens de fidélisation des clients
1.17. Attentes d’accompagnement pour fidéliser les clients
1.18. Prescripteurs souhaités des produits incontinence

2. Les opportunités d’innovations commerciales sur le marché de l’incontinence en pharmacie (vue transversale)

2.1. Les axes sur lesquels les responsables de pharmacie sont les moins en attente d’innovations commerciales
2.2. Les axes sur lesquels les responsables de pharmacie sont les plus en attente d’innovations commerciales
2.3. Synthèse des opportunités d’innovations commerciales

3. Les opportunités d’innovations en matière de relations commerciales

3.1. Les axes « suffisamment investis » par les fabricants en matière de relations commerciales
3.2. Les axes « insuffisamment investis » par les fabricants en matière de relations commerciales

4. Les opportunités d’innovations en matière de communication (à destination des pharmaciens)

4.1. Les axes « suffisamment investis » par les fabricants en matière de « communication pharmaciens »
4.2. Les axes « insuffisamment investis » par les fabricants en matière de « communication pharmaciens »

5. Les opportunités d’innovations en matière d’aide à la vente

5.1. Les axes « suffisamment investis » par les fabricants en matière d’aide à la vente
5.2. Les axes « insuffisamment investis » par les fabricants en matière d’aide à la vente

6. Les opportunités d’innovations en matière de gammes de produits incontinence

6.1. Les axes « suffisamment investis » par les fabricants en matière de gammes de produits incontinence
6.2. Les axes « insuffisamment investis » par les fabricants en matière de gammes de produits incontinence

Rechercher

Informations sur l’étude

Publiée en Février 2018
Pages : 100 pages
Format : Power Point
Edition : 3ème édition