Alimentaire

Étude Snacking Salé en Libre-Service 2022

Étude Hygiène Intime 202226 avril 2022
Étude Hyperthophie bénigne de la prostate (HBP) 202229 juin 2022

1 rapport transversal : Consommateurs, acheteurs et Focus merchandising + 4 rapports «marché» : Profil des acheteurs, Parcours d’achat et opportunités de développement

Tout afficher

Etude Snacking Salé en Libre-ServiceL’étude Snacking Salé en Libre-Service aborde le marché transversalement, pour 3 rayons (Frais, Surgelés, Ambiant) et 4 marchés (salades, sandwichs froids, plats chauds, snacks chauds).

Bien qu’ébranlé au cours des deux dernières années, le marché du snacking traiteur au rayon frais salé en libre service présente de belles perspectives d’avenir. Même si la crise sanitaire venait à perdurer, les fondamentaux de ce marché liés au gain de temps, à l‘accessibilité, au plaisir, à sa variété et à son renouvellement lui assurent d’être en phase avec les attentes consommateurs.

Néanmoins, il lui reste un certain nombre d’enjeux à surmonter et de défis à relever. L’étude Snacking Salé en Libre-Service vise à apporter un très grand nombre de réponses détaillées au global mais aussi et surtout par catégorie.

A ce sujet justement, voici quelques unes des questions auxquelles l’étude s’attachera à répondre : Pour quelles catégories la végétalisation, la cuisine ethnique, le dipping,…, sont-ils le plus appréciés ? La quête de réassurance et de naturalité des consommateurs peut-elle se marier avec toutes les catégories alors que les paniers moyens présentent des valeurs bien différentes ? Quelles actions commerciales sont compatibles avec un rayon à forte rotation où le client est pressé ? Si le taux de pénétration au global est élevé dans la population, la grosse disparité observée selon les circuits, les régions, les profils d’acheteurs,…, peut-elle être amoindrie par des offres spécifiques pour les strates aux taux de pénétration les plus faibles ? Le traiteur chaud encore minoritaire présente-t-il un potentiel de croissance important ? …

C’est donc à l’ensemble de ces questions mais aussi à un éclairage complet sur les usages de consommation (fréquence, moments, contexte,…), de comportement d’achats en général (arbitrages entre catégories et entre rayons) auxquelles l’étude Snacking Salé en Libre-Service s’engage à répondre, avant d’aborder en détail chaque catégorie indépendamment les unes des autres, cela en vue notamment d’identifier les axes d’innovation les plus porteurs pour chacune d’elles.

Snacking Salé en Libre-Service

L’étude Snacking Salé en Libre-Service aborde le marché transversalement, pour 3 rayons (Frais, Surgelés, Ambiant) et 4 marchés (salades, sandwichs froids, plats chauds, snacks chauds).

Bien qu’ébranlé au cours des deux dernières années, le marché du snacking traiteur au rayon frais salé en libre service présente de belles perspectives d’avenir. Même si la crise sanitaire venait à perdurer, les fondamentaux de ce marché liés au gain de temps, à l‘accessibilité, au plaisir, à sa variété et à son renouvellement lui assurent d’être en phase avec les attentes consommateurs.

Néanmoins, il lui reste un certain nombre d’enjeux à surmonter et de défis à relever. L’étude Snacking Salé en Libre-Service vise à apporter un très grand nombre de réponses détaillées au global mais aussi et surtout par catégorie.

A ce sujet justement, voici quelques unes des questions auxquelles l’étude s’attachera à répondre : Pour quelles catégories la végétalisation, la cuisine ethnique, le dipping,…, sont-ils le plus appréciés ? La quête de réassurance et de naturalité des consommateurs peut-elle se marier avec toutes les catégories alors que les paniers moyens présentent des valeurs bien différentes ? Quelles actions commerciales sont compatibles avec un rayon à forte rotation où le client est pressé ? Si le taux de pénétration au global est élevé dans la population, la grosse disparité observée selon les circuits, les régions, les profils d’acheteurs,…, peut-elle être amoindrie par des offres spécifiques pour les strates aux taux de pénétration les plus faibles ? Le traiteur chaud encore minoritaire présente-t-il un potentiel de croissance important ? …

C’est donc à l’ensemble de ces questions mais aussi à un éclairage complet sur les usages de consommation (fréquence, moments, contexte,…), de comportement d’achats en général (arbitrages entre catégories et entre rayons) auxquelles l’étude Snacking Salé en Libre-Service s’engage à répondre, avant d’aborder en détail chaque catégorie indépendamment les unes des autres, cela en vue notamment d’identifier les axes d’innovation les plus porteurs pour chacune d’elles.

3365 français acheteurs de produits de snacking interrogés par Internet entre le 5 et le 26 avril 2022

RAPPORT TRANSVERSAL

Synthèse illustrée

1. Identification des consommateurs et freins à la consommation
1.1. Identification des consommateurs de produits snacking
1.2. Freins à la consommation de produits snacking

2. Acheteurs et circuits d’achat
2.1. Identification des acheteurs de produits snacking
2.2. Circuits de distribution régulièrement fréquentés pour les achats de produits snacking

3. Zoom sur le dernier achat : focus merchandising
3.1. Rayon d’achat des produits snacking la dernière fois
3.2. Facilité à trouver les produits en magasin
3.3. Satisfaction de l’offre
 
Annexes

RAPPORT POUR CHACUN DES 4 MARCHES

Synthèse illustrée

1. Profil des acheteurs et consommation des produits
1.1. Profil socio-démographique des acheteurs
1.2. Consommation des produits

2. Les achats
2.1. Circuits de distribution et enseignes fréquentés
2.2. Produits et marques achetées

3. Les opportunités de développement
3.1. Satisfaction et attentes des acheteurs
3.2. Axes de développement

Annexes

Rechercher

Informations sur l’étude

Publiée en Mai 2022
Pages : 55 pour le transversal et 82 pour chacun des 4 rapports marché
Evolution : Sans objet
Tarifs : A partir de 4650 euros pour un marché
Format : Power Point
Edition : 1ère édition

Étude Snacking Salé en Libre-Service 2022

    Oui, j'accepte que les données personnelles collectées soient conservées pendant 2 ans dans le cadre de la mise en relation avec l'entreprise pour accéder aux prestations qu'elle fournit